Rupture familiale

From Opus Dei info

Chers amis,

Je faisais des allers et retours sur le site, quand un titre m’a sauté aux yeux :"les parents qui tournent le dos à leurs enfants". Il fait référence à des textes que l’œuvre utilise dans ses cours sur la famille Et en lisant un texte appelé " le renvoi ", je suis resté sans voix : c’était mot pour mot ce que me dirent mes parents quand je leur ai annoncé mon intention de me marier civilement.

En réalité, ce ne furent pas leur première réaction : dans un premier temps ils me dirent que cela leur paraissait raisonnable ; prenant en compte mes idées. Mais quelques jours plus tard, après avoir consulté leurs directeurs de l’œuvre, leur position changea complètement, et leurs arguments et leurs paroles furent celles qui apparaissent dans ce texte. Qu’un baptisé même s’il n’est pas croyant peut seulement se marier à l’Eglise. Qu’ils ne pouvaient consigner un précédent devant mes frères. Aussi ils attendaient que je quitte la maison, et que je ne pourrait garder le contact avec mes frères.

Après cela ,je quittais la maison et pendant des années je n’ai pas eu de parents.

J’ai toujours clairement attribué l’attitude de mes parents à l’oeuvre ; mais voir cette blessure de mon histoire dictée par les instructions d’un "faiseur d’ordonnance", me semble après tant d’années , tellement amer, tellement froid, tellement inhumain... Ils parlent de la famille pour Dieu, de l’amour, et ils donnent aux parents des conseils sur ce qu’ils doivent dire pour rompre avec leurs enfants, pour sacrifier cet appui inconditionnel que doit être la famille en l’honneur d’un code de glace ;

Je ne pensais pas, qu’à l’heure actuelle, ils auraient encore la capacité de me faire mal.

M.J. - emejota -



Personal tools
Opus Dei info